Loading color scheme

Information :

Afin d'éviter d'avoir encore à annuler des soirées deux jours avant, en raison du trop petit nombre d'inscrits, nous avons décidé, d'un commun accord avec les conférenciers, d'anticiper l'annulation des soirées de janvier.

Nous espérons de tout coeur que le rétablissement des transports et d'une circulation normale nous permettra de reprendre nos conférences le 6 février. 

Plus encore nous espérons que notre beau pays va rapidement trouver les meilleures solutions possibles aux problèmes qui l'empoisonnent et pénalisent tant de personnes, de part et d'autre des grèves. 

Vivement le jour de notre reprise !


Les vœux de Passerelles

Que puis-je faire ?
Quand le monde est en turbulences, - c’est aujourd’hui un euphémisme … -   cette question refait toujours surface.

Si l’on ne veut ni rester les bras croisés, ni hurler avec les loups, ni jouer les Cassandre, que peut-on faire ?
On peut, bien-sûr, se distraire. L’ivresse pour oublier…Reconnaissons que nous avons tous besoin de soupapes pour reprendre notre souffle, quand les choses sont trop difficiles. « Je passe le temps quand il est mauvais et incommode » disait Montaigne, le sage.

On peut chercher à « sauver la planète ». N’est-ce pas risquer de n’en rien sauver ?
Il est encore une autre voie. Plus modeste. Mais plus sûre : Faire ce qu’on peut faire, ce qu’on sait faire, dans la juste mesure de ses possibilités. Dans cet esprit, la ligne de Passerelles s’impose : continuer à rassembler, réunir, créer des liens pour faire entrer l’air et le souffle qui font vivre.Pour cette nouvelle programmation, nous avons donc décidé d’ouvrir davantage nos soirées au monde (Syrie, Ukraine, Afghanistan, et au-delà) et de proposer plus de sujets liés à des problématiques d’actualité (bioéthique, liberté d’expression, démocratie...)

Nous continuerons sur plusieurs formules : les conférences débats classiques ; les très appréciées analyses filmiques d’Elio Suhamy ; des spectacles (Concert et théâtre) pour enchanter nos questionnements et nous amener à une autre forme de quête ; et enfin, ces soirées « Racontez-moi » que nous avons initiées en novembre avec le Soudan et qui nous offrent le bonheur de découvrir d’autres cuisines, d’autres musiques, d’autres horizons…

Notre salon - faut-il le rappeler ? -  est ouvert à tous les esprits curieux désireux de partage, prêts à une écoute et une discussion sereine, y compris sur des sujets délicats. La petite participation que nous demandons ne doit jamais être un frein. Si elle vous arrête, ayez la simplicité de nous en parler.

Puisse ce salon être un lieu de chaleur et d’harmonie où circule, fluide et puissante, une belle énergie régénérative !

Puissiez-vous en repartir en souriant, avec un peu plus de confiance et de désir de vie … 

 

 

 

Janvier 2020
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 

boutonespritpasserelle

boutonsalonhautdeville

Merci ! Votre message a bien été envoyé. Il y a eu une erreur, merci de réessayer. Merci de renseigner un Captcha valide.